Matt Colquhoun – « Mythologies adolescentes du True Black Metal »

Abysse à sonder.

« Comme le punk avant lui (et le punk britannique a exercé une grande influence sur ces jeunes Norvégiens), le comportement grotesque et le côté hyper-adolescent de la scène du True Norwegian Black Metal allaient donc directement contre l’époque qui était la leur. Cependant, alors que le punk demeure inséparable de son contexte sociopolitique, il semble que dans l’imaginaire populaire, le True Norwegian Black Metal existe à part, dans le vide d’une hystérie adolescente. En fait, tout comme la noise et l’indus avant lui, le True Norwegian Black Metal a sondé les profondeurs de véritables abysses et voulu en faire son identité, cherchant une esthétique qui lui permettrait d’avoir l’air, dans son double univers sonore et visuel, plus maléfique que tout ce qui l’avait précédé. Bien que cette esthétique ait souvent flirté avec le nihilisme cosmique de l’informe chez Bataille, il faut admettre qu’à l’origine, il s’agissait de produire une image inversée du moralisme chrétien dans lequel ces jeunes hommes baignaient par ailleurs. »

L’intégralité de l’article est disponible dans le treizième numéro de la revue Audimat (mais pas encore sur Cairn).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *