Rob Gallagher – « Grime et Gaming »

Grosses basses et jeux vidéo.

« Bass music d’un genre nouveau, détonnant par son énergie frénétique, son futurisme anguleux et son machisme débordant, le grime émerge des banlieues du East London au début des années 2000. Puisant dans la jungle, le garage, le hip-hop et la culture jamaïcaine du sound system, le genre compte une autre influence majeure : les jeux vidéo. En allant piocher leurs références musicales et culturelles dans les jeux, les artistes de la scène grime confirment l’idée qu’avance James Newman : jouer au jeux vidéo n’est qu’une façon parmi d’autres de s’amuser avec ces jeux. »

L’intégralité de l’article est disponible dans le onzième numéro de la revue Audimat, ainsi que sur Cairn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *