Art noble

Boxe et littérature.

« Le présent ouvrage a pour ambition de retracer l’histoire de ce rapport étrange entre écriture et boxe, comme si ces deux activités pouvaient présenter chacune à leurs manières des formes de luttes qui se feraient écho. »

Un petit bijou d’anthologie sur le pugilisme. En illustré, s’il vous plaît.

Pour cette anthologie, Marguerite Waknine m’a commandé la traduction d’un article de Jack London sur le match historique qui vit la victoire du boxeur africain-américain Jack Johnson sur le champion en titre Jim Jeffries. Mais ce que j’ai préféré y découvrir, c’est le texte de Théophile Gautier sur les arsouilles qui tirent la savate dans les rues de Paris : « Le maître de chausson ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *